Humour | Les sorties publiques des humoristes

partager l'article

Tout d’abord, c’est quoi les sorties publiques de l’École nationale de l’humour ? C’est un spectacle où les étudiants en Création humoristique jouent un numéro de 5 minutes chacun. Ce numéro, créé et joué durant la session, a été choisi parmi d’autres et travaillé dans le cours Création de numéro pour la scène. Ce sont les fameux vendredis.

Thomas était l’homme invisible
Sorties publiques
Anticonne, la nouvelle tragédie d’Audrey-Ann

La première des sorties publiques : sur les planches de l’école

La première sortie publique concerne les premières années. C’est l’aboutissement de leur première session. Elle se déroule habituellement devant amis et famille dans la salle de spectacle de l’école. La formule exige 4 spectacles : 2 le vendredi et 2 le samedi. L’occasion pour nos jeunes poulains de l’humour de tester plusieurs publics.

Dans les coulisses plane un parfum d’excitation et de trac. Ça court, ça chante, ça trépigne. Les étudiants sont impatients. On entend les derniers exercices de diction. Les filles se sont offertes des roses avant la première représentation. Les professeurs Richard Fréchette et Alexis Cadieux repassent le déroulé du spectacle pour un dernier cue to cue.

Cette année, ce sont 13 humoristes qui ont foulé les planches de l’école. Comme à chaque fois, beaucoup de thèmes sont évoqués, beaucoup de genres humoristiques sont explorés. Liner, stand-up, absurde, parodie, humour engagé, numéro à concept, tout y passe.

Toutefois, un thème ressort plus que d’autres. Nos étudiantes, majoritaires dans la cohorte, prennent position. Elles déclinent le thème de la place de la femme dans la société sous plusieurs coutures. Un pamphlet déguisé en ode aux hommes, l’influence des personnages de princesses dans Disney, le rendez-vous chez un gynécologue acariâtre (permettant d’aborder le sexe féminin)… tout est traité avec un soin à ne pas tomber dans le propos moralisateur. Après tout, n’est-on pas là pour rire… et réfléchir ?

Laurie jouait “Fille”

La troisième sortie publique : au Club Soda

Rire et réfléchir, oui. Et la cohorte de la cuvée 2022 a bien manié ce juste équilibre.

Cette 3e sortie, qui concerne les deuxièmes années. se déroule dans la salle mythique du Club Soda.

Dehors, sous la marquise, les gens s’enlignent sur le trottoir glacé. Ils ont hâte de se réchauffer le cerveau. Pendant ce temps, dans les loges, nos étudiants prennent le temps de se reposer. Ils débattent encore de la musique qui accompagnera leur entrée sur scène. Genesis ? Beyonce ? Le choix est difficile ! Louise vient prendre le pouls. Elle les encourage, émue d’échanger aussi avec les parents des étudiants.

Le spectacle s’est ouvert sur un numéro avec les déesses et dieux de l’Olympe de l’humour. L’occasion de jouer avec les noms des grands humoristes, tels que Louis-José Foudre ou Lise Dionysos. Prennent place ensuite les 13 numéros séparés par de courtes saynètes dans un spectacle qui durera 2 heures. Là encore, nous allons de personnages (qui nous poussent un peu dans nos retranchements), en numéros absurdes qui nous font rire, en anecdotes qui font réfléchir. 

Cette dernière sortie publique prépare d’ailleurs la table pour la tournée des finissants. Voilà pourquoi nous n’en dirons pas plus, car il est possible que certains éléments s’y retrouvent ! Alors, on se donne rendez-vous au printemps pour les suivre dans tout le Québec !

Rédacteur : Florent Tafani
École nationale de l’humour

Skip to content